Wish Department – là où les rêves deviennent réalité

Presque comme dans un conte de fées, ce qui relie l’Expo.02, les princesses et les souhaits devenus réalité. (Spoiler: Ce que nous sommes 😉 )

Que signifient nos intitulés de poste, d’où viennent-ils?

Le tout premier titre du poste était celui de Steve, «Head of Wish Department». L’idée a vu le jour lors de l’Expo.02 au printemps de l’année 2002. Le pavillon d’exposition «sWish*», paysage suisse de rêve, était installé sur l’Arteplage de Bienne. Des appellations inhabituelles associées à des noms de poste curieux ont attiré l’attention de Steve qui se trouvait alors dans la file d’attente. L’un d’entre eux était le «Principe Arturo Lancelot Galaha le Prinz», en sa qualité de «Head of Personnel Process Manager, Princesses Department».

Pavillon «sWish*», Expo.02, vu de l’extérieur
Pavillon «sWish*», Expo.02, vu de l’intérieur

L’idée a vu le jour lors de la 6e exposition nationale Expo.02 au printemps de l’année 2002 à Bienne, Neuchâtel, Yverdon-les-Bains et Morat.

Expo.02, nom de poste au pavillon «sWish*»

En même temps, avec la première bulle Dotcom, les titres des postes devenaient de plus en plus aventureux et en quelque sorte plus absurdes. Ces années-là, le «concierge» est devenu un «facility manager» ou l’«employé spécialisé» un «key account manager», etc. Steve lui-même avait porté plusieurs de ces titres lors de ses débuts sur le World Wide Web: cela a commencé par «frontend developer» (de fait, il existait déjà à l’époque!), via le «system engineer» jusqu’au «screen designer» et «multimedia producer».

C’est ainsi que Steve s’est donné le titre de «Head of Wish Department» lorsqu’il a créé sa propre entreprise et fondé cubegrafik en 2007. Dès le début, le titre faisait sourire lors d’entretiens avec les clients, ce qui a été désormais une raison suffisante pour Steve de donner à tous les collaborateurs un titre de poste tout aussi fantaisiste. Depuis, d’autres branches et concurrents ont été contaminés. C’est ainsi que nous avons rencontré récemment par exemple un «chief visonary officer» chez l’un de nos clients. 😉

Le voyage de Steve dans les années 2000.

Cela pourrait aussi vous intéresser